TMS : aussi chez les jeunes, et au bureau !

Petite revue de presse improvisée de la rentrée. Quel lien entre un article sur les troubles-musculo squelettiques (TMS) d’origine professionnelle dans le dernier magazine « Travail & Sécurité » et un article sur la « Yogathérapie » dans le hors-série de septembre 2020 de Sciences & Avenir ?

Pour moi c’est l’idée que le yoga au bureau peut nous aider à prévenir les risques professionnels liées à la posture assise prolongée et au travail sur écran, auxquels nous somme de plus en plus exposés, et de plus en plus jeune.

« On associe traditionnellement les TMS au port de charges lourdes et aux gestes répétitifs. (…) Cependant, d’autres thèmes émergent. Le travail sédentaire augmente partout en Europe : de plus en plus de salariés travaillent assis à un bureau, le télétravail a fortement progressé pendant la pandémie. « 

« Les jeunes générations sont de plus en plus sédentaires et arrivent sur le marché du travail avec des problèmes musculaires préexistants, comme l’a pointé notre groupe d’experts. Il semble nécessaire d’intégrer le fait de bouger dès le plus jeune âge, afin de prendre soin de sa santé musculosquelettique. (…) Avec les TMS se pose la question de l’usure professionnelle. Pour éviter l’aspect cumulatif qui conduit à l’usure, il est important de favoriser une prise de conscience précoce chez les travailleurs de demain. »

Extraits du Grand Entretien du dernier numéro de Travail& Sécurité, sur la campagne 2020-2022 de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) d’origine professionnelle de l’Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail

Lire l’entretien en entier

D’une part les risques de la posture assise prolongée et du travail sur écran, auxquels nous sommes tous de plus en plus confrontés, sont donc aujourd’hui de mieux en mieux documentés par les services de santé au travail : fatigue visuelle, stress, troubles musculo-squelettiques (TMS) du haut du corps. Ils concernent aussi les jeunes, confrontés de plus en plus tôt et de manière plus massive à des emplois sédentaires. De plus le télé-travail généralisé, faisant lui aussi l’objet d’articles et d’études actuelles, ne fait qu’amplifier ces risques. Rares sont encore les entreprises à fournir du matériel ergonomique pour travailler à domicile. Et il peut parfois être plus difficile de penser à faire des pauses régulières pour se lever, s’étirer, bouger, à la maison.

D’autre part les effets bénéfiques du yoga pour assouplir les épaules et le dos, réduire les tensions musculaires et diminuer le stress, observés par ses pratiquants de plus en plus nombreux, commencent à faire l’objet d’études scientifiques. Vous en trouverez quelques exemples dans le dernier hors-série de Sciences & avenir.

Or il n’est pas nécessaire d’être en legging et sur un tapis pour pratiquer les étirements, exercices de renforcement du haut du corps, exercices de respiration et de concentration que propose le yoga. Même la relaxation profonde, moment important de chaque séance, peut se faire assise. 

Ainsi les séances de YOGA ASSIS AU BUREAU permettent de prévenir les risques du travail sédentaire tels que les TMS, la fatigue visuelle et d’accueillir le stress afin qu’il ne devienne pas chronique. 


Les objectifs sont :

1) de se créer des habitudes de bien-être tout en restant en tenue de ville, à son poste de travail

2) de devenir autonome dans ces pratiques afin de les utiliser au bureau certes mais aussi à la maison en télé-travail, dans les transports, etc.

Au fait, la Semaine européenne de la sécurité et de la santé au travail aura lieu en octobre ! Au plaisir d’échanger avec vous sur vos projets autour de le qualité de vie au travail et de la prévention des risques professionnels grâce au yoga assis au bureau…

Me contacter : Carole, yogizef@outlook.fr, 06 59 88 96 49

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *